NOTRE DAME DE PARIS

Chers Amis de l’Histoire,

L’incendie de Notre Dame de Paris fut pour chacun d’entre nous, amoureux de la France et de son Histoire, vécue comme un drame. Quel désarroi quand nous avons assisté à la chute et à la destruction irrémédiable de la flèche de Viollet-le-Duc !

Notre Dame de Paris est bien entendu la cathédrale de cœur des catholiques français et, par extension, des chrétiens de tous les pays. Il suffit, pour s’en convaincre, de constater les messages d’amitié et de solidarité parvenus du monde entier.

La France est la «  fille aînée de l’Eglise ». Après le Vatican, Rome et son église Saint-Pierre, c’est bien Notre Dame de Paris qui revendique la foi chrétienne dans le monde. Ville touristique par excellence, Paris et sa cathédrale sont l’épicentre des pèlerins du monde.

Mais Notre Dame de Paris est aussi et surtout la personnification même, que l’on soit chrétien ou non, de notre peuple, de notre histoire, de notre culture.

De notre peuple car si elle fut bâtie au Moyen-Age, il existait déjà une église sur l’emplacement d’un ancien temple romain. Lutèce a rayonné à partir de la Cité. Nous sommes donc au cœur géographique de notre pays. Les distances routières ne sont-elles pas calculées à partir de Notre Dame ?

De notre histoire car celle-ci fut d’abord religieuse. Le temporel tenait exclusivement sa légitimité du religieux jusqu’à la Révolution. Notre société moderne vit encore et toujours de ce conflit entre la laïcité gagnée de haute lutte contre le clergé et l’influence exercée par le catholicisme pendant des siècles.

De notre culture enfin car, en exerçant son pouvoir sur la société, le clergé monacal l’a façonnée : les moines ont été les grands défricheurs de notre territoire, les gestionnaires « capitalistes » de nos fiefs médiévaux, les justiciers de basse, moyenne et haute justice, les copistes éclairés de textes anciens, les transmetteurs du savoir dans les écoles chrétiennes, les tenants de l’ordre et de la morale, les architectes de notre patrimoine religieux.

Nous nous identifions corps et âme à cette histoire, à cette culture, même si, de nos jours, il nous arrive de contester son emprise. Quoiqu’on ait pu en dire, le mouvement de solidarité qui s’est exprimé lors de l’incendie a été spontané et sincère. C’est dans ces moments-là que le peuple français révèle ce qu’il est : un peuple fier de son héritage et de son identité.

Nous en avons vu d'autres : une destruction totale de l'édifice de Notre Dame de Paris aurait été un drame. Là, il s'agit heureusement d'une restauration partielle. Nous pouvons NOUS faire confiance car le peuple français est l'héritier du savoir-faire millénaire de ses artistes, bâtisseurs et artisans.

Le chantier sera géré manu militari...

selon un article du magazine Challenge

du 25 avril 2019 (?)

PRESENTATION DES ACTIVITES 

DE NOTRE ASSOCIATION

Notre association a été créée en 1975 sous l'appellation de "Comité Historique" de Carrières-sur-Seine. Elle a changé de nom en 1995, date à laquelle notre association a pris un nouveau départ.

 

Elle s'implique désormais dans l'organisation de manifestations : conférences, expositions - et la publication de fascicules thématiques.

 

Elle participe aux manifestations organisées par la municipalité (Forum des Associations, Journées du Patrimoine).

 

Elle soutient les projets menés par les élèves de Carrières et de leurs professeurs.

 

Elle organise à la demande conférences et visites guidées de la commune.

PORTFOLIO : LES BORDS DE SEINE

PLAQUES COMMEMORATIVES APPOSEES SUR PROPOSITION DE L'ASSOCIATION